Tout savoir sur la micronutrition

 La nutrition est la base de notre santé, puisque les aliments ingérés ont un rôle essentiel dans le fonctionnement de notre organisme. La micronutrition permet  de satisfaire les besoins en micronutriments de chaque individu en passant par une alimentation variée et personnalisée. C’est une thérapie qui prend en compte le lien vérifié entre l’alimentation, la santé et la prévention. De ce fait, la micro nutrition prend en compte l’impact des micronutriments sur notre bien-être.

 Mode de fonctionnement de la micro-nutrition

mode de fonctionnement de la micro nutrition

La micronutrition prend en compte ce qu’on appelle les micro-carences, c’est-à-dire des éléments essentiels au bien-être de l’organisme tels que les vitamines, les oligoéléments, les fibres ou encore les acides gras essentiels. Un faible apport de ces nutriments a un impact néfaste sur chaque fonction de l’organisme.

La micro-nutrition part du principe que chaque individu est unique, que le métabolisme est différent selon les individus et que les besoins ne vont pas être les mêmes d’une personne à une autre. Le praticien s’intéresse à l’état de santé initial de l’individu et pas seulement à son alimentation. La micro-nutrition propose donc une alimentation adaptée au profil de l’individu.

Nos aliments comprennent 2 types de composants :

      Les macronutriments : lipides, glucides et protéines qui apportent l’énergie au corps et forment les constituants de base de nos cellules.

      Les micronutriments qui sont fondamentaux pour notre métabolisme. Ce sont les vitamines, les sels minéraux, les oligo-éléments, les antioxydants, les acides gras essentiels comme les omégas 3, les acides aminés, les probiotiques, …

Pour avoir une alimentation équilibrée, il faut donc avoir le bon apport aussi bien en macronutriments qu’en micronutriments.

En outre, chaque personne a des besoins particuliers propres à son métabolisme. La micro-nutrition a pour objectif d’apporter dans votre alimentation les micronutriments nécessaires à une bonne santé de façon personnalisée.

Le praticien en micro-nutrition va vous aider à déceler les manques et proposer une solution nutritionnelle adaptée à votre problématique. Une première consultation comprend donc à la fois un bilan biologique et des questionnaires sur votre alimentation ainsi que différents paramètres de votre qualité de vie (humeur, digestion, sommeil, etc.) sur lesquels l’alimentation, et en particulier la micro-nutrition, peuvent jouer. Il s’agit d’identifier les déséquilibres et carences à combler, avant d’adapter votre alimentation et potentiellement vous proposer des compléments alimentaires ou probiotiques.

La micro-nutrition vous accompagne à prendre en compte l’importance des micronutriments dans votre alimentation, et cette thérapie commence par des principes alimentaires de base que la personne peut commencer par elle-même. En effet, cette thérapie recommande de privilégier les fruits et les légumes frais, les céréales complètes. Elle préconise également de manger bio, de consommer moins d’aliments transformés ou encore d’éliminer les boissons sucrées.

En micro-nutrition, on privilégie les acides gras essentiels (huile de noix, de colza, de poissons gras), les vitamines C et D (fruits, agrumes, crudités), le fer (lentilles, foie, viandes rouges) et le zinc.

 Les bienfaits de la micro-nutrition

bienfaits de la micro-nutrition

Nombreux sont les sujets sur lesquels l’alimentation et tout particulièrement la micro-nutrition ont un impact. On peut noter :

      Prévient les troubles du fonctionnement digestif.

     Aide à la perte de poids.

      Lutte contre les troubles du sommeil et de l’humeur.

      Aide à éviter les troubles du comportement alimentaire.

      Appui au sevrage tabagique.

      Aide le cerveau, très friand d’oméga 3 par exemple.

      Améliore la performance sportive.

  La prévention, car avoir une alimentation équilibrée est la base d’une bonne santé à long terme.

Pour une bonne santé le repos est essentiel, vous pouvez d’ailleurs voir notre pages.

 Pourquoi nous manquons de micronutriments ?

pourquoi nous manquons de micro-nutrition

Parce que la qualité de ce qu’on mange a beaucoup changé.

Les traitements industriels : la très grande majorité des aliments consommés dans nos sociétés modernes passent par ce type de traitements (prédécoupage, prélavage, précuisson, ionisation, pasteurisation, etc.), qui contribuent inévitablement à diminuer les teneurs en micronutriments.

L’agriculture intensive : elle est responsable d’un appauvrissement des sols en nutriments, qui ne peuvent donc plus se retrouver dans les plantes.

Les additifs et les polluants : ils réduisent aussi les taux d’antioxydants.

Mais de nombreux autres facteurs auxquels nous nous trouvons confrontés la plupart du temps, entraînent aussi une augmentation de nos besoins en vitamines et minéraux. A savoir :

      Le stress : l’élimination urinaire du magnésium se trouve accélérée lorsque nous sommes soumis à n’importe quel stress, augmentant par là-même nos besoins en ce nutriment.

      Le tabagisme actif et passif : le tabac détruit une part importante de notre vitamine C, et contribue à détériorer notre E, nos vitamines B9 et B12, et notre carotène.

      La pollution : elle amenuise notre capacité à synthétiser correctement la vitamine D lors de l’exposition au soleil et nous fait subir une déplétion des vitamines antioxydants.

      Le sport : nos besoins en magnésium, en zinc, en vitamines B1, B6, C et E, et parfois en fer, se trouvent augmentés.

      Le soleil : la teneur en bêta-carotène de notre peau diminue lors d’une exposition trop longue.

      L’âge : nos capacités d’absorption et de synthèse s’amenuisent au fil des années, et nos systèmes de défense requièrent des quantités plus importantes de vitamines antioxydants, de vitamine B6, magnésium, zinc et sélénium, pour nous protéger efficacement contre les agressions extérieures.

      Les médicaments : les traitements hormonaux, les anticoagulants ou les antiépileptiques, pour ne citer qu’eux, peuvent réduire l’absorption de certains micronutriments, interférer avec leur métabolisme ou accélérer leur catabolisme. 

La micronutrition et la médecine

micronutrition et la médecine.

La micro-nutrition entre dans le programme de la médecine anti-âge. En effet, les nutriments et les oligo-éléments aident à ralentir le vieillissement des cellules de l’organisme. C’est un régime qui vise à additionner la médecine curative par la médecine préventive. La micronutrition, curative ou diététique, se pratique auprès d’un médecin spécialiste de la micro-nutrition, en séance individuelle. Ce régime se repose sur des conseils alimentaires et à la complémentation personnalisée des nutriments indispensables. Comme bonne aliment vous pouvez découvrir ici tout les biens faits du gingembre.

La consultation en micronutrition se fait en deux séances. La première consiste à dépister et évaluer les déficits en produits micro-nutritionnels et les déséquilibres alimentaires. La deuxième vise à corriger les problèmes observés.

Bref, les déficits en compléments alimentaires et oligo-éléments peuvent aboutir à maladies. En guise de conseils, n’hésitez pas à consulter un médecin spécialiste en cas de troubles. Sachez que le mode de vie et la santé changent en fonction de l’âge. Ainsi, une consultation périodique reste nécessaire. Regarder une vidéo concernant ce régime pourrait aussi vous être de bons conseils. Je vous renvoie sur notre page sur Astuce pour mincir sans régime. 

© pharmacie-belloir.com 2021 Nos Contacts | Et nos Mentions Légales.